Banque : les meilleures offres pour la retraite

Banque

La retraite se prépare très tôt. Un bon plan de retraite permet d’obtenir un revenu stable lors de ses vieux jours. Les offres varient et sont nombreuses. Une défiscalisation est même possible dans certains cas. Ainsi, il est essentiel de bien choisir son plan pour obtenir le plus d’avantages possible.

L’assurance vie, une valeur sûre

L’assurance vie est la solution la plus connue. Il s’agit d’un produit d’épargne à moyen et long terme. Lors des 3 premiers mois de l’année 2019, près de 7,9 milliards d’euros ont été collectés. D’après la Fédération française de l’assurance, il y a eu une hausse de 32% en un an. L’assurance vie attire de nombreuses personnes car les avantages sont nombreux. Tout d’abord, elle permet d’épargner tout en faisant fructifier son capital. De plus, la somme est disponible à tout moment. Et le versement régulier permet d’avoir un montant élevé au fil des années. Le plus important est que le risque est contrôlé. A la fin du contrat, la personne touche les sommes investies avec les gains. En général, la durée du contrat dure au moins 8 ans. Il ne faut pas confondre l’assurance vie avec l’assurance décès. Avec cette deuxième option, une somme est versée à la famille en cas de décès. Ainsi, il est impossible de récupérer l’argent soi-même. Il existe deux choix d’assurance-vie. Le premier est nommé contrat monosupport. Les versements sont investis dans des obligations. Les intérêts sont acquis grâce à « l’effet de cliquet ». Un contrat multisupport est tout aussi intéressant. Entre autres, il existe des frais liés au contrat de l’assurance vie. Cela implique surtout les frais de dossier et de gestion. S’ajoute à cela les frais d’entrée qui sont prélevés lors des versements.

Plan d’épargne retraite, une solution adaptée à tous

Le plan d’épargne retraite permet d’obtenir un revenu supplémentaire. Il existe différents types de PERP répondant à tous les besoins. L’ouverture d’un compte est facile, il suffit d’être majeur. La personne doit réaliser des versements jusqu’à l’âge de départ à la retraite. Le versement peut être libre ou programmé. L’épargnant décide des grandes modalités dans le contrat. Pour les versements libres, le montant varie selon les organismes. Cela peut aller de 50 à 1 500 euros. Pour les versements programmés, la date est déterminée à l’avance. Il en va de même pour le montant. Mais il faut savoir que ces éléments peuvent être modifiés par la suite. Il faut noter que le montant déposé est bloqué. Néanmoins, des exceptions existent. Cela inclus les cas d’invalidité, un décès, un surendettement et une fin d’activité. Une expiration de l’allocation chômage est de même considérée comme un motif valable. L’épargnant peut obtenir un versement partiel ou total. Cela est possible lors de l’achat d’une résidence principale par exemple. Comme pour l’assurance vie, des frais existent. Ceux liés à la gestion du compte varient entre 0,7 et 1% du capital investi. Il existe également des frais dus à chaque versement de la rente. Le taux est de 0 à 4%. En cas de décès de l’épargnant, la rente viagère est versée à son conjoint. Il peut aussi s’agir de tout autre bénéficiaire indiqué.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *