Choisir le prêt entre particuliers pour financer son projet

prêt entre particuliers

Le prêt entre particuliers est une alternative intéressante actuellement. Il présente de nombreux avantages. Solution accessible à tous, il permet de financer tout type de projet. Les modalités sont flexibles et adaptés à toutes les situations. Avant de se lancer, voici tous les points à connaître.

Les avantages du prêt particulier

Le prêt entre particuliers est une pratique courante. Il est bien réglementé et offre de nombreux avantages. Il s’agit d’un prêt sans justificatif. Cela signifie que le demandeur n’a pas besoin de justifier ses dépenses. Ainsi, nul besoin de présenter un devis ou tout autre élément justificatif. De plus, il n’existe pas de plafonds de prêt. Cette solution permet alors d’obtenir de tous petits prêts. Mais il est également possible d’avoir des montants élevés. De plus, le prêt peut être accordé avec ou sans intérêt. De plus, les différentes parties s’accordent sur les modalités librement. Pour un pret entre particulier gratuit, l’emprunteur déclare la somme sur la déclaration de revenus. S’il y a des intérêts, il faut déclarer en tant qu’autres revenus annuels. Le prêt entre particuliers peut impliquer deux personnes. Dans ce cas, il s’agit d’une opération de gré à gré. Plusieurs personnes peuvent aussi financer ensemble le projet d’une seule personne. Le taux d’intérêt est en général plus faible qu’au niveau des banques. Et il ne doit pas dépasser le seuil d’usure fixé par la Banque de France. Il est de 21,20 % pour tout montant inférieur ou égal à 3 000 euros. Entre 3 000 et 6 000, il est de 12,49 %. Et pour tout montant supérieur à 6 000 euros, il est de 5,96%. Le prêt entre particuliers est intéressant pour les personnes fichées au FICP. Ces personnes n’ont pas le droit de signer un contrat de prêt. Et cela est valable durant toute la durée du fichage. Il s’agit aussi d’une bonne alternative face à la banque.

Obtenir une offre fiable et sécurisée

Il faut savoir qu’il existe des plateformes spécialisées pour ce type de prêt. Elles offrent un bon encadrement des différentes opérations. Pour plus de sécurité, il faut demander des garanties minimums à l’emprunteur. Il peut s’agir d’une pièce d’identité par exemple. Demander une photocopie de le fiche de paie est également une bonne idée. Il est également conseillé de laisser une preuve écrite. Un contrat ou une reconnaissance de dette est une bonne option. Il est possible de télécharger un modèle de contrat sur le site des impôts. Pour une reconnaissance de dette, l’emprunteur doit tout rédiger. Rédiger l’accord permet de poser clairement les modalités du financement. Il faut préciser le montant et la durée du financement. S’ajoute à cela le rythme des remboursements et le taux d’intérêt. Le document doit être établi et enregistré par un notaire. Cela offre une sécurité maximale. Pour toute somme supérieure à 750 euros, une déclaration administrative est nécessaire. Il faut savoir que le prêt ne doit pas être une activité récurrente. Dans le cas contraire, cela est considéré comme l’activité d’une banque. Entre autres, il faut faire attention aux arnaqueurs, ils sont nombreux sur internet. Il faut particulièrement faire attention aux offres sur les forums de discussion. Il en va de même pour celles qui arrivent dans la boîte mail.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *