Les différences sur les crédits !

Il existe autant de catégories de crédit sur le marché financier. Parfois, le particulier a du mal à se repérer. Le crédit en ligne comme le crédit classique ont font déjà une grande différence. Mais il n’y a pas que cette partie-là. Les crédits eux-mêmes ont chacun leur spécificité. Découvrez dans les lignes suivantes la différence entre le crédit sans justificatif et les autres sortes de prêts.

Le principe du crédit sans justificatif

Le crédit sans justificatif peut être un prêt personnel ou un crédit renouvelable. Pour en trouver un, l’idéal est de repérer le meilleur organisme de crédit sans justificatif. Ensuite, vous pouvez demander le fonctionnement de ce type de prêt. Pour le cas du crédit renouvelable, il s’agit d’un prêt sur un montant allant de 500 euros à 6000 euros. Le taux d’intérêt de celui-ci est fixé selon la durée de remboursement. C’est un crédit flexible qui se renouvelle chaque année.

Le crédit personnel sans justificatif concerne le prêt non affecté. Les particuliers peuvent contracter sur un montant maximum de 35 000 euros. Il est caractérisé par un taux d’intérêt fixe. Il s’adapte également à la capacité de remboursement du particulier. Le crédit non affecté peut être utilisé pour n’importe quel projet. Ce qui est essentiel, c’est que l’emprunteur puisse le rembourser sur le délai réparti.

Les conditions du crédit sans justificatif

Mis à part les garanties qui sont facultatives, les conditions pour obtenir un crédit sans justificatif sont les suivantes :

  • Le taux d’endettement inférieur à 33%
  • La stabilité financière de l’emprunteur
  • Le règlement au niveau fiscal
  • Le comportement bancaire stable, etc.

Le principe des autres crédits

Ici, les autres crédits concernent les prêts affectés. Lorsque l’achat est déterminé, l’emprunteur peut exposer son cas de demande de financement. Ce type de prêt est souvent contracté sur le lieu de vente. Que ce soit un bien ou un service, la demande de crédit affecté est toujours réalisable. La banque ou l’organisme financier a besoin d’autant de pièces justifiant la prestation ou l’achat. Le crédit affecté est beaucoup plus large au niveau du montant. L’emprunteur peut demander jusqu’à 75 000 euros.

Les conditions d’obtentions du crédit affecté sont la même que celle du crédit sans justificatif. La seule différence est que si le montant est assez élevé, la banque demande une garantie en conséquence de cela. Un apport personnel est très utile pour réduire le taux de risque de l’emprunteur.

Pour le cas du crédit immobilier, les conditions d’obtention s’ajoutent encore. Il faut avoir une assurance emprunteur. Il est aussi nécessaire de disposer d’un apport personnel d’au moins 10 % de l’acquisition du bien immobilier. Enfin, selon la situation de l’emprunteur, le banquier peut lui demander de fournir d’autres pièces importantes.

Les pièces de base d’un dossier de demande de crédit

Que ce soit pour un crédit sans justificatif ou un autre crédit, l’emprunteur doit réunir les éléments ci-après : la carte d’identité, le justificatif de résidence, les trois derniers bulletins de paie, le dernier avis d’imposition, le relevé d’identité bancaire, le relevé de compte bancaire sur trois mois et la demande de crédit.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *