Souscrire à un crédit ou recourir à son épargne : lequel opter ?

Souscrire à un crédit ou recourir à son épargne

Dans la logique des cas, lorsque vous avez une épargne, vous pouvez l’utiliser à des fins nécessaires à votre quotidien ou pour un projet déterminé. Mais avec une analyse profonde, le fait de souscrire à un crédit semble beaucoup plus avantageux. Même si cette option est suivie de certains frais et des taux d’intérêt, elle reste un moyen intéressant pour réaliser votre projet. Voici quelques arguments qui font que le fait d’obtenir un crédit est idéal par rapport à un l’emploi d’une épargne.

Pourquoi faire le choix entre ces options ?

Acheter cash est une option toujours très alléchant du fait que vous n’aurez pas à vous soucier des paperasses de la demande de crédit et surtout des remboursements pesant en termes de mensualité. Toutefois, avec une vision sur le long terme, vous finirez par comprendre qu’il vaut mieux laisser de côté l’épargne et souscrire à un credit rapide à Belgique. Pour pourrez sûrement avoir besoin de votre épargne pour financer un investissement. Dans une autre situation, les épargnes sont généralement bloquées. C’est le cas d’une assurance vie ou même d’un compte titre. Pour l’obtenir, il faut débloquer le montant et suivre une procédure. Vous perdrez alors votre opportunité d’avoir cette épargne qui servira certainement dans votre futur. C’est pour ces raisons qu’il faut choisir le crédit. Il suffit juste de trouver une offre dont les mensualités sont à votre portée. Ainsi, vous ne remarquerez pas pour autant le montant soutiré dans vos revenus mensuels.

Quel est le profit face à un effet de levier de crédit ?

Dans certains cas, lorsque vous empruntez, vous pouvez profiter d’un effet de levier. En guise d’exemple, si vous avez un bien de 10 000 euros et qu’il rapporte 8% par an sur sa rentabilité. Si vous procédez à son achat au moyen de votre épargne, vous aurez un bénéfice de 800 euros par an. Si vous souscrivez à un crédit pour avoir ce bien, vous réglerez 2% d’intérêt, mais vous aurez un rendement de 600 euros plus votre placement à l’épargne.

Souscrire à crédit, c’est protéger son patrimoine

Quand vous souscrivez à un crédit immobilier, vous n’aurez pas du mal à protéger votre patrimoine. En effet, en cas de décès ou d’invalidité, votre immobilier ne fera pas l’objet d’une vente étant donné que vous avez une assurance emprunteur. De ce fait, c’est l’assurance de couvrir les mensualités restantes dues. Vos héritiers n’auront pas à se soucier des suites du remboursement. L’épargne n’aura pas son avantage si vous l’avez touché pour acheter votre immobilier.

Prendre conseil auprès d’un courtier

Un courtier étant professionnel dans le domaine de crédit, faites en sorte de le joindre et laissez-lui effectuer toute la procédure de votre demande de crédit. Il saura lequel est le plus avantageux pour vous et votre situation financière. Il pourra également gérer votre dossier afin de ne pas vous embrouiller dans les détails de crédit à comprendre. Enfin, ce courtier est à même de vous donner des conseils et des arguments convaincants sur le fait de trouver un crédit à moindre coût dont les taux d’intérêt et les frais ne sont pas exorbitants.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *